Notre voyage à New York

Voici le récit spontanné de notre voyage à New York en 2011,
écrit sur place au jour le jour, avec photos et vidéos

Livre d'or

plan de vol

10 août
Arrivée

Il est 6h40 et je pète le feu ! Je viens de trouver le numéro de wifi sur la cheminée, hier on était un peu destroye pour penser à poser toutes les questions en anglais à notre hôte Darren !

Bref tout va très bien : super voyage ! Arrivée un peu longue car on a poireauté pas loin d'une heure pour avoir un taxi. On n'arrivait pas trop à joindre Darren (sans doute notre faute : pas  le bon préfixe ? enfin je n’ai pas encore compris...) mais c'est lui qui m'a appelée ! Il est très chaleureux et on le comprend assez bien.

taxi !Le taxi était très cool ! Ca m’a rappelé le film Banzaï quand j’ai dit : « Brooklyn », mais il n’a pas répondu : « you’re sure ? ». Ca m’a rassurée : mais non New York ce n’est plus un grand noir avec un grand couteau qui vous court après ! On lui a filé l'adresse : il ne savait pas trop où c'était dans Brooklyn et pas de GPS,  alors il m'a demandé le numéro de téléphone de Darren, qui l'a guidé.
Il n'avait pas une conduite très souple on va dire ! C'était une sorte de Turc géant très sympa et au début il n'arrêtait pas de parler super vite sans s'arrêter avec un accent sans articuler.  Nico et moi on faisait des efforts monstrueux pour comprendre ce qu'il disait : on n'arrêtait pas de s'excuser de ne pas comprendre !!!! Jusqu'à se qu'on percute : il était en train de parler avec Darren au tel : pas avec nous !!!! Oh les cons !!!

Bref après plusieurs "OK Man !" il a trouvé. On a payé 23$ de course pour 20 mn (C'est super correct!) on lui a laissé 5$ (C'est ça les riches européens...) il avait l'air content !
Darren, noir dans le noir d’un boulevard mal éclairé, nous faisait de grands signes depuis les escaliers de notre maison qui a une double porte d'entrée avec grille de sécurité ! Le quartier est très chouette, très typique ! L'appart est super !

J'ai hâte de partir découvrir Brooklyn et NY ! Mais il est un peu tôt : ça roupille!
J'entends une sirène dans le lointain... je suis déjà dans un film…

Ah j'ai oublié : hier soir on a fait des ronds dans le ciel pendant 20 mn avant d'atterrir : y avait pas de piste disponible !!!


11 août
Premiers pas

On voulait commencer en douceur: flâner dans le quartier, découvrir notre environnement immédiat.

Bon finalement on a fait une journée façon hyperactifs !

notre quartier : BrooklynAlors, ce matin : notre quartier.notre supermarché : french cheese
Repérer le supermarché, le métro, se dire que nos enfants avaient des allures d'Albinos dans ces étranges caraïbes... On a fait les courses pour l'appart, le supermarché étant une découverte en soi : les rayons céréales, lait, les produits de luxe : les fromages !!! Dur pour manger chrono ici ! On a dévalisé les fruits magnifiques.
On est rentré ranger les course et hop : tout à pieds de 9h à 15h, des bornes à pieds dans Brooklyn !!! Fast food où on a causé avec l'autochtone, quartier juif kippa/ papillotes (même les gosses de 5 ans), Brooklyns'children museum (tous les étages, toutes les activités dans un bruit de colonie de vacances, square jeux, re- kilomètres à pieds, puis métro.

ManhattanA pieds : pont de Brooklyn, on a remonté une grande partie de Broadway jusqu’à Soho !!! Re-métro. On a pris le ferry pour Staten Island. On est revenu nuit tombante avec vue sur la statue et Manhattan : sublime !!! Métro et nous voilà : explosés à l'appart ! Belle journée : temps splendide et chaleur très correcte.

Tout est génial : les gens sont gentils, tout est beau, original, mythique !  video-street-dance.mov video-street-dance.mov

 



12 août

Grandes avenues

Encore une belle journée!
J’écris vite fait car je suis exténuée!
Premier truc : la veste d’Alex est introuvable, il n'y a pas encore les vestes d'hiver en rayon. Par contre le magasin (Hollister) était génial.

Alors dans l'ordre :
Ce matin : on est sorti du métro à Times Square : soufflés !!! Pourtant vu et revu à la télé et nous voilà quand même tellement dépaysés !

Times SquareSt Patrick's CathedralOn a remonté Broadway puis la 7ième: Toys R's, hard Rock café... Après on a fait la 5ieme : la cathédrale St. Patrick ; on est monté chez Hollister : j'ai sympathisé avec les Playboys de l'entrée, ça ressemblait au magazin Abercrombie, j'ai demandé à une vendeuse, on m'a accompagnée vers la bonne personne, elle a cherché dans un listing et elle a dit qu'ils n'ont pas encore les fringues d'hiver en rayon…

 


Park AvenueOn est passé sur Madison , puis Parc Avenue, puis Lexington. On a vu le Chrysler Building, Grand Central, on est rentré faire pipi à l'hôtel Waldorf Astoria : la grande classe !
Bon, on a marché des km, on s'est arrêté plusieurs fois manger et boire des coups...  Et on est rentré : épuisés ! C'est crevant NY ! Mais qu'est ce que c'est époustouflant !!!!




American GirlOn est rentré chez American Girl : la poupée assortie à votre enfant !On n'a été raisonnable on a pris la mini Jeanne qui s'appelle Julie !
Par contre le brushing pour la poupée à 20$ on a laissé tombé ! Elle est très bien coiffée comme ça!

Je suis tout le temps réveillé super tôt : mes intestins sont européens !!!
Demain on va à Ellis Island grâce à Edmée ! (on n’aurait pas eu l'idée de réserver…).
Tout est tellement démesuré !
Pour la bouffe, je trouve que tout est bon, copieux et pas très cher.


13 août

Liberty

Je suis claquée ! Journée splendide et émouvante. J'étais debout à 5h comme d'hab !

On avait nos réservations pour Ellis Island. On a failli finir à Guantanamo à cause de Paul qui s'était acheté la veille un pistolet laser (plus vrai que nature bien que miniature) qui s'est avéré être aussi un briquet et qui n'a pas du tout fait rigoler les mecs de la sécurité au ferry quand on est passé au rayon X !!! Bref après remontrance, confiscation de l'arme, et pleurs du propriétaire, nous avons pu embarquer !

C'était très beau : Manhattan sur fond bleu turquoise, et l'approche de la statue dans l’excitation générale des passagers du ferry.
statue de la libertéFranchement j'ai ressenti une émotion inattendue ! On l'a connait, on l'a vu 100 fois cette statue... Mais là : être au pied, ça m'a fait un choc, j'ai eu les larmes aux yeux, et ce soir à table Jeanne nous a dit avoir pleuré sur le chemin derrière la grande Dame ! Les commentaires extra de l'audio-guide on peut être aidé à déclencher cette émotion. Je me suis dit que j'étais au pied d'un symbole immense et j'ai ressenti les milliers de regards, les milliers d'espoirs, les milliers de soupirs tous dirigés vers cet endroit qui dégage une énergie étrange. Il y a un pouvoir ici, le pouvoir du rêve, an opportunity ! Et puis au-delà du symbole : quelle œuvre magnifique, elle est belle, puissante, ce vert de cuivre oxydé donne une douceur qui contraste avec la force du geste, le colosse de métal. Franchement j'ai adoré !!!
On a mangé sur Liberty, j'ai rencontré Bartholdi, on a papoté : il ne sait plus le français hélas !

Ellis IslandAprès on a fait Ellis Island : je suis d'accord avec Edmée, j'ai adoré cette visite ! On a écouté l'audio-guide avec ferveur sans louper un numéro, les enfants aussi. L'île semble encore imprégnée de tous ces sentiments mélés des arrivants sur cette terre promise : espoirs et humiliations.

On sent encore le coeur battant de ceux qui ont tout quitté pour un rêve ou simplement pour survivre et qu'on triait ici comme du linge sale : les reçus, les exclus. Ici ce croisent les adieux, les bienvenus.salle d'accueil d'Ellis Island
Il y a les valises des pauvres gens venus mangés dans la main des puissants, des souvenirs de bateaux, de traversées infernales, d'accueils condéscendants, de regards perdus, des langues inconnues, des patois de paysans...
.
contrôle du QIcontrôle sanitaire

l'arrivée des migrants
Ce musée, c'est l'histoire de tous les migrants du monde, tous les déracinés, tous les séparés, tous les appatrides. Les pieds noirs d'Algérie, les Albanais de Bari, les Tunisiens de Lampédusa, j'avais l'impression qu'ils étaient tous là.

Pour rester dans l'émouvant et aussi parce que c'était dans le secteur, on est allé à Ground Zéro au retour. J'ai encore failli aller en prison : je me suis lâché d'une petite fessée à Jeanne ! Rien de bien méchant mais le " t'as pas le droit de me taper dans ce pays!" m'a tout de suite ressaisi. Les gosses adorent l’Amérique !

Après pour décompresser on est allé chez Century 21 !!! tours jumellesLes galeries Lafayette en soldes!!!
Trop bien, dommage qu'il n'y avait plus ma pointure pour les UGGS que je convoitais... J'ai pris des EMU à Jeanne : autre marque australienne même genre : trop chou ! On y retournera à tête reposée : c'était juste un repérage!

J'ai oublié les crèmes solaires à la maison ! Notre journée d' hier nous a donné un look d'écrevisse bouilli ! Alors ce matin j'ai entrepris de partir seule à l'aventure dans le quartier pour en acheter. Mais trouver de l'écran total dans le secteur, c'est comme vouloir manger un porc au caramel à Jérusalem! Forcément... C' est pas non plus chez les coiffeurs locaux que j'irai refaire ma couleur ! Plus qu'à trouver un quartier d'Irlandais...
Bon je me couche, demain on fait light: plage !!! Bisous !

14 août
Shopping


Cette nuit, ça a été un festival d'alarmes de voitures !!! Il y a eu un orage terrible toute la nuit et entre le vent, la pluie violente (peut être même la grêle...) toutes les Chevrolet (il y en a des dizaines dans nôtres avenue !) se sont mises à hurler !
Il n'y a jamais de demi-mesure dans ce pays ! Ils font tout à fond  : mêmes les conditions climatiques !
Bon là il pleut des cordes et on en a jusqu'à demain soir...
On voulait faire Chinatown : le dimanche c'est mieux, on verra dimanche prochain... On va se rabattre sur les musées !
Hier soir il y avait une fête dans notre quartier : 120ieme anniversaire de l'église méthodiste. Ils ont l'air bien intégriste dans le coin : plusieurs églises et un monument contre l'avortement.

cadillacCe n'est pas un quartier pauvre si j'en juge aux voitures en stationnement dans les rues et à l'état des maisons, on n’est pas loin du quartier juif, les russes sont plutôt en bord de mer, on n'a pas exploré tout Brooklyn (c’est immense) mais ce qu'on en a vu est plutôt chouette : un peu bobo, un peu prolo par endroit mais franchement: belle banlieue de NY.

Hier on a fait les grands magasins de Brooklyn (c’etait blindé de russes qui achetaient du Versace et du Dolce Gabbana par caddies entier!). L'appel de la belle marque américaine a été le plus fort  c'était un régal !!! Ça commençait à se couvrir, on a renoncé à la plage. C'est la merde ce déluge ! Il faisait tellement beau et bon jusque là...


15 août
Orage

C'est le déluge depuis 24h : une pluie tropicale! Orage d'été sur New York, on en a au moins pour 48h !

Je comprends mieux d'où vient la mode du short avec des bottes que je trouvais absurde avant de connaitre la chaleur moite des grandes Avenues baignées d'une foule collante et les torrents sur les bords des chaussées percés par quelques bouches de métro fumantes. Oui finalement, ce look improbable n'est pas sorti de l'esprit tordu d'un créateur, mais du sens pratique de la New Yorkaise, tout comme la robe de cocktail baskets aux pieds. J'ai marché suante dans la flotte sur 800 numéros de la 5th avenue... Je comprends mieux les codes vestimentaires de New York!

le beau gosseJ'ai posé pour la photo avec le beau gosse torse nu de chez Abbercrombie : ça m'a bien plu ! Je crois qu'il a un peu craqué sur moi en réalité, j'ai senti que ça lui faisait plaisir, je ne pouvais pas dire non ! Mais bon : l’obstacle de la langue, la distance, toutes les autres filles qui faisaient la queue pour la photo… on a préféré rien se promettre !

On a vu plein de trucs étonnants : un immeuble très bizarre, en angle très étroit , puis l'immense l’Empire state building, une Dominican Pride encadrée par des dizaines de flics très fun dans leur capote de pluie noire intérieur orange fluo, qui défilaient au Mac Do pour aller pisser.

Les enfants étaient crevés de marcher alors je suis resté seule à New York (sans plan !). J'ai adoré cette liberté. J'ai encore fait du shopping : une doudoune Calvin Klein, une veste classe pour la rentrée et une petite robe de rien du tout...Flat Iron

Il faisait nuit quand j'ai repris le métro. En face de moi : une rangée de trois personnes qui mâchaient du chewing gum avec acharnement, et deux personnes avec IPod vissé sur les oreilles qui remuaient ensemble sur des rythmes différents : un gros blanc qui basculait d'arrière en avant frénétiquement, et une belle black qui roulait gracieusement des épaules. video-dans-le-metro.mp4 video-dans-le-metro.mp4 
A coté de moi il y avait une vieille chinoise qui lisait un journal en idéogrammes ou par endroits immergeaient des mots d'anglais : des noms de quartiers de NY, des adresses de magasins. C'étaient assez comique tout ça.

J'ai moins rigolé quand j'ai dû marcher 20 mn dans l'obscurité de Brooklyn, je flippais à chaque fois que je croisais un de ces grands gars tatoués.  Il y en a un qui m'a demandé une cloppe : j'étais au bord de la syncope prête à lui jeter mon sac pour qu'il me laisse la vie sauve ! Il a dû voir que je n’avais pas l'air bien, il a tracé sans attendre ma réponse !


15 août
Intégration

Hier au magasin on m'a encore prise pour une Suisse ! On n'arrête pas de me demander des nouvelles d'Heidi ! ( ID : mon passeport !)

Autre remarque sur ce pays :restaurant
Je ne comprends pas que ce soient les américains qui aient inventé l'écran tactile ! Dans ce pays on bouffe toute la journée avec les doigts des trucs gras !!! Je ne sais pas si je vais sauver l'écran de mon Iphone!

Je ne sais pas si c'est le taux d'humidité ambiant ou si c'est ma très bonne intégration dans le quartier mais j'ai le cheveu qui crêpe !!!!

Ce matin je me sentais plus sûre de moi, les blacks me saluaient tous le long de Jefferson Avenue : "good morning" et moi je me sentais pousser des ailes, j'avais presque envie de leur claquer la paume en envoyant un "Hi Franky !" comme dans le film bnazaï avec Coluche.

 

16 août 
Nouveau monde

Hier soir j'étais trop crevée pour écrire!
Le temps était mitigé. On est allé prendre un billet groupé Rokfeller/ Moma, et on a réservé le top of the Rock pour mercredi (il fera beau).

Van Gogh

On a visité le MOMA : c'était super ! C'était comme se promener dans le best off des livres d'art ! MiroTous les futuristes italiens étaient là! Je n'en revenais pas de trouver toutes ces œuvres qui me sont si familières, ici! Mais c'est aussi ça le charme de New York : c'est hyper dépaysant et en même temps on y ressent une sorte de familiarité. New York est un patrimoine commun de l'humanité ! En fait en quelque sorte : tout le monde est venu à New York d'une façon ou d'une autre !
On a pas mal arpenté les beaux quartiers : c'est quand même un paradis pour riches. Ici les clients sont blancs, ceux qui les servent sont noirs, arabes, perses ou chinois... La société est visiblement très hiérarchisée.


ModiglianiOn dit que les Français travaillent moins mais mieux que les autres, je pense qu'il y a du vrai. Dans les magasins je ne compte plus les vendeuses lentes, empotées, nonchalantes, prête s à taper la causette  assez longuement alors qu'il y a des queues monstrueuses! Mais bon, les clients sont patients, personne ne se plaint jamais. Leur plus grand savoir faire , c'est le sourire et l'amabilité, la volonté d'être agréable (dans ce domaine on a des leçons à prendre !) ; pour ce qui est de l'efficacité, il leur reste un peu de chemin.Picasso
De façon générale je trouve les gens cools, gentils, serviable et respectueux. Pour un pays qu'on dit hyper individualiste, je suis sidérée par la courtoisie, le respect de l'autre, la capacité à supporter l'autre et sa différence.

BonnardC'est étonnant de voir dans le métro assis sur un même banc : Rabbi Jacob, rastaman, speedy Gonzalez et mademoiselle Chang, dans une indifférence totale. Je crois que notre sacro sainte laïcité nous rend intolérant car on n'est pas capable de tant d'indifférence vis à vis de l'autre. L'autre nous dérange, nous agresse, nous irrite, nous agasse. L'indifférence pourrait être une vertu finalement! Ou bien est-ce l'habitude de la différence qui les rend moins  curieux de l'autre ?...

C'est dingue ce besoin que nous (les Français) avons de nous mêler de tout, des autres, de vouloir éduquer, convaincre de ce qui est mieux. Du coup ça explique qu'on soit tout le temps sur les nerfs. Faudrait qu'on lâche un peu la pression, qu'on se sente moins investi d'une mission! Si chacun s'occupait un peu mieux de ses propres fesses, on aurait peut être plus le temps de devenir aimable et courtois!
Je  me rends bien compte que nous sommes curieux, contestataires, avec un fort esprit critique : dans certaines circonstances c'est peut être une qualité ? Mais c'est fatigant !...
Bref, la leçon du jour c'est qu'on a encore à apprendre des autres même si nous sommes les habitants du vieux monde tout enorgueillis de notre expérience millénaire !

La civilisation américaine est jeune, ça se voit. Ils sont un peu comme des enfants dans leur façon de ne pas gérer les excès, dans leurs goût pour le bruit, les lumières, les parcs d’attraction et la bouffe trop sucrée…

Le temps est encore médiocre aujourd'hui !

17 août
Chinatown

chinatownFinalement le soleil s'est levé sur Chinatown ! Normal au pays du soleil levant ! Les chinois m'impressionnent moins que les Noirs physiquement mais je ne suis pas sûr qu'ils ne me fassent moins peur ! Il y en avait partout !!! D'ailleurs ils sont en train de bouffer Little Italie comme ils vont nous bouffer bientôt !!! En attendant aujourd'hui, en l’occurrence, c'est nous qui avons bouffé chinois ! Un truc de dingue!!! On a choisi un resto sympa où il y avait du monde. Heureusement il y avait des photos sur la carte parce que l'accent sino- américain : là j'abandonne ! Quand on a passé commande, on a bien vu que la serveuse hallucinait... Et quand elle a amené les plats c'est nous qui avons halluciné!!! On avait commandé 7 plats pour 4, on voulait goûter un peu de tout ! Moi j'ai pensé que cette gourde avait tout multiplié par 4 (j'ai beaucoup d'a priori sur les chinois !). Pas du tout : c'était des rations normales ! On s'est fait une orgie ! En plus c'était délicieux et super original, rien à voir avec les restau chinois de chez nous ! Et le pompon : la note : 38$ en tout! On a laissé un pourboire royal de quoi remonter la côte des Français en matière de générosité !

temple bouddhisteJeanne nous a fait une crise mystique en plein temple bouddhiste! Prière fervente devant l’autel des offrandes.  Evidemment une religion où il y a de la bouffe ne pouvait que la séduire ! Faudrait pas non plus qu’elle devienne little boudin !!!

On a fait recalculer leur signe chinois : ce n’étaient pas ceux qu'on croyait !
Et Paul a enfin trouvé la casquette de rappeur qu'il recherchait depuis des jours...

Là où je me suis dit que les chinois étaient à un stade d'intégration plus avancé ici qu'en France, c'est quand j'ai croisé un tout petit, tout maigrichon policier chinois! Et le summum c'est qu'ils ont le matériel assorti : véhicule de police tricycle à moteur !!!

Sinon on a fait Little Italie : ça ne casse pas des briques... little italyPour ceux qui ne connaissent pas l'Italie, ça peut donner un avant-goût, moi j'y ai trouvé plutôt un arrière-goût!


Un des gros avantages de cette journée, c'est d'avoir retrouvé le ciel bleu ! Pourvu que ça dure !
Demain Top of the rock et Central parc !

 

18 août
Central park

Hier soir : coucher de soleil splendide sur Coney Island, le ciel embrasé de rose et une lumière sublime sur la promenade en bois le long de la plage immense. Et ce matin: temps de merde!!! Je n'y comprends plus rien!
Alors je reprends dans l'ordre notre journée d'hyperactifs!

Le matin on est vite repassé chez Victoria secret's car je voulais changer la taille du sleepshirt que je me suis achetée lundi (puisqu'Alex m'en avait commandé une et que la deuxième était en promo, alors...).  Je me suis débrouillée comme une chef dans la langue de (non pas Shakespeare, plutôt:) Mister Bean ! Bref j'ai été très efficace et j'ai eu mon Small !
Nico dit que je pourrais faire un effort au niveau de l'accent. Moi je fais exprès de n'en faire aucun : je préfère que mon interlocuteur soit tout de suite conscient de mon handicap et qu'il soit mesuré dans sa réponse.  En temps que prof de langue je sais développer mes stratégies linguistiques.

vue depuis le Rockfeller CenterAprès on est allé au Rockfeller puisqu'on avait réservé pour midi. Il faisait très beau (quelle chance !) et c'était génial d'avoir un autre point de vue sur la ville : ville tout aussi vertigineuse d'en haut que d'en bas! On a fait plein de photos, j'ai pris l'Empire State building entre mes doigts : quel sentiment de puissance ! entre mes doigts
On a mangé des sushis dans le Rockfeller Center : excellents !vue sur central park
Après on est allé à Central Parc (en repassant chez Abercrombie et re-photo avec un beau gosse de service ! Il me les faut tous !)


On a fait Central Parc en long, en large et en rond !!! Il faisait une chaleur dingue : sous les arbres on trouvait un peu de fraicheur, on a même fait une petite sieste. Les enfants ont joué sur les longues files de balançoires, qui basculaient dans un joyeux désordre sur le fond musical du saxophone d'un jazzman installé tout près.

detente à central-park

Pendant ce temps j'observais deux enfants japonaises très chics en Ralph Lauren installées sur un band de sable noir, qui trituraient la terre dure avec leur doigts, j'ai pensé à un jardin zen en préparation, mais en fait elles ont construit un cimetière de tumulus et de tombes où elles ont déposé une fleur sur chaque et le nom de le leurs chers disparus, sous les yeux imperturbables de leur mère prostrée sur le banc à coté de moi ! Remarque c'est moins cher qu'une séance de psy…les canots de central park.

musée GuggenheimOn est allé au musée Guggenheim, intérieur/ extérieur, juste pour le bâtiment  : l'architecture est démente, grandiose quelle merveille !!! (je me rends compte que j'utilise toujours les mêmes mots! Mais il n'y en a pas d'autres). On n'a pas eu le courage de se taper la visite !


On a retraversé Central Parc en large pour aller prendre le métro pour Cosney Island. On était pas encore allé à la plage pour se baigner, notre projet était d'y aller dimanche (ils annonçaient beau temps, mais ce n'est plus le cas...). On s'est dit qu'on pourrait faire un repérage, voir si ça valait le coup et surtout assister au coucher de soleil en se tapant un Hot Dog de chez Nathan's (une institution!).cosney island beach

C'était magnifique !  "On aurait dit une aquarelle de Marie Laurencin" comme disait Joe Dassin ! Ce rose, ce bleu et cette lumière rasante, avec un style Dauville sur la promenade de planche (enfin: ... Deauville en moins prétentieux et plus cosmopolite!).  Et derrière la promenade, avec les immenses immeubles en toile de fond, une ambiance grande Motte puissance 10 !!! Les foules de parasols multicolores aux terrasses des snacks, un luna-park de folie qui commençait doucement à s'illuminer et d'où nous arrivaient les hurlements de passagers têtes en bas d'une montagne russe des années 20. cosney island le soir

On a manger nos Hot Dog Cheese Bacon grillé (à se damner!) sur un banc face à l'océan et sa plage de sable blanc. Il commençait à faire frais alors j'ai enfilé ma chemise de nuit de chez Victoria ! Ici tout le monde se fiche de ton look.
Mon iPhone  avait sûrement trop chauffé : pas moyen de déclencher une photo!!!
Les gosses ont joué dans le sable. On est rentré en se promettant de revenir. Mais ce matin je vois que la météo nous est défavorable jusqu'au départ...
Dans le métro retour  il y avait deux noirs albinos, c'était assez étrange ! Parce que du coup ce ne sont pas des blancs non plus!
Voilà pour hier.  Je suis un peu déçue par le temps qui s'annonce, j'espère que ça pourra encore changer, tout est tellement imprévisible ici!

19 août
Beau temps!

Et bien comme toujours tout est inattendu ici ! Ce matin ciel menaçant, on prépare les Kway, on pose les lunettes de soleil, on ressort les baskets et le temps qu'on fasse tout ça: le ciel se dégage et c'est grand beau temps!

dinerOn est parti manger dans un Diner des années 40 installé dans un vieux wagon, c'était dans un quartier branché de Brooklyn : Williamsburg. C'était plein de juifs en papillotes (dans les rues, pas dans le diner!) on s'est empiffré de succulents cheesburgers! La serveuse parlait super bien le français.
Après il faisait tellement beau et chaud qu'on s'est dit que c'était l'occasion de tenter la plage. Mais il fallait retourner à l'appart et repartir à Coney Island : bref on est arrivé 17h, ça recommençait un peu à se couvrir mais on s'est bien régalé quand même! Il y avait du vent, on a bouffé du sable, mais on a pris un grand bol d'air et l'eau était bonne.  Les enfants ont joué sur le sable, ils ne voulaient plus partir !

On a observé le job des lifeguards sur leur chaise haute : à 18h coup de sifflet général, ils ont remballé les petits flotteurs rouge (comme dans Alerte à Malibu!) et ils sont partis. Après c'est un mec de la sécurité qui arpentait la plage avec un sifflet et courait après les récalcitrants pour les sortir de l'eau. Il avait un boulot fou et peu d'autorité ! Il s'époumonait sur son sifflet mais dès qu'il partait réprimander quelqu'un, ça retournait dans l'eau dans son dos ! Il m'a fait penser à un prof de math que je connais !
 

Sur le sable il y avait un couple qui faisait des photos et vidéo, elle : sublime panthère noire en maillot turquoise qui tantôt prenait la pose avec un paréo volant dans le vent, tantôt se roulait dans les vagues mourantes, ou bien courait sur le sable, et lui: petit, grassouillet, short et bob, tout suant et en probable érection, la pourchassait avec son appareil photo amateur, il l'encourageait à « move » son « body » en face de son petit zoom !

On est revenu dans notre quartier afro de Brooklyn vers 20h : on a couru en tongs et short sous l'orage. Il faisait déjà bien noir, mais on se repère facilement car au bout de notre rue il y a le grocery shop "Alexandra" (c’est pas Fauchon et faut pas être délicat sur l'hygiène mais c'est pratique!) ; c'est juste après la coiffeuse dominicaine qui fait aussi manucure et funeral service !sundaes

J'espère que la nuit sera calme et que le camion de glace avec sa musique de parc d'attraction qui roule à 10 à l'heure et qui met donc une heure à faire la Jefferson avenue à 23h aura l'idée d'aller proposer ses services ailleurs !

Plus que 3 jours…


20 août

Histoires naturelles

métroEncore une belle journée malgré les prévisions météo !
Le ciel était un peu voilé ce matin, mais la température très agréable, enfin... dans les rues ! Parce qu'ici on est soumis à des amplitudes thermiques démentes !
 Dans les couloirs et sur les quais de métro c'est un sauna : étouffant et humide, on sent la moiteur de l'air épais qui poisse. Dès qu'on monte dans une rame on est chez Miko! A l'air libre il fait plutôt chaud mais c'est raisonnable. Et quand on rentre dans un magasin on se caille!

Aujourd'hui je me suis gelée une bonne partie de la journée au Musée d'histoire naturelle. Outre mon peu d'enthousiasme pour les bestioles empaillées, j'avais mal à tous les poils des jambes qui se hérissaient sous la peau pour sortir me tenir chaud! Je me suis tapée la création de l'univers jusqu'au paléolithique avec la chair de poule ! Ils sont tarés avec la clim ici!

J'ai trouvé très poétique la journée dans les étoiles sur écran hémisphérique au planétarium,  je suis restée au stade poétique car je n'ai rien compris du commentaire scientifique.museum histoire naturelle

On a mangé dans les couloirs du musée un pauvre Hot Dog histoire de se nourrir : une saucisse vapeur dans un petit pain au lait! Avec beaucoup de moutarde ça passe ! Les enfants ont participé à des ateliers découverte.

On a traîné (je regrette de ne pas dire " nos guêtres" j'aurais eu moins froid!!!) dans presque toutes les galeries : l'espace, l'origine de l'homme, les animaux, les arts premiers, les dinosaures, les caillasses et j'en passe !!! pterodactileBouh! J'ai trouvé ça long! Je me faisais penser aux pires glandus de mes élèves qui trainent la patte dans les sorties scolaires (où moi paradoxalement je m'éclate !) Heureusement je me suis amusée avec les petites vidéos à poster  par mail : on s’est propulsé dans l’espace et on a couru   devant des dinosaures qui voulaient nous bouffer !galerie des espèces

Ah oui, un truc super : j'ai enfin pu me peser !!! J'étais en manque!!! Il y avait une balance au planétarium ! Bon je n'ai pas osé me mettre à poil et je n'étais pas à jeun mais c'était déjà ça !!! Alors: verdict: je pèse 22 pounds sur la lune !! Oh le merdier pour calculer la correspondance en kg sur la terre !! Heureusement j'étais en wifi avec mon iphone et après une thèse d'astrophysique sur wikipedia il semble que je n'ai pas grossi ! Bon ça m'a fait rater tout le couloir des petits mammifères nord américains mais franchement ça m'a rassuré !

Bref Paul a trouvé ça génial ! Jeanne a bien aimé : surtout le moment où elle a déterré un dinosaure au pinceau!

M&M'sAprès on a encore pas mal marché pour aller voir la nuit tomber sur Times Square ! Mais il n'y a pas que la nuit qui nous est tombée dessus!!! On s'est pris un orage du tonnerre de Dieu !!! On s'est réfugié dans le méga-supermarché de M&M’s sur Broadway : une sorte de temple de colonnes géantes emplies des fameux petits chocolats multicolores. Et au bout d'un moment, on s'est décidé à courir sous le déluge et les éclairs vers le métro le plus proche. le soir à Times Square

Dans le métro on n'est pas encore tout à fait à l'abri, car vu l'état de vétusté, il y a des infiltrations partout.  Alors il faut zigzaguer entre les douches du plafond, enjamber les flaques, et si par chance on trouve un vieux banc en bois on peut s'assoir un bon quart d'heure dans le vacarme assourdissant du passage des trains de ferraille en attendant le notre, car il y a plusieurs lignes sur la même voies ! En revanche on est très vite séché puisqu’il ne fait sans doute pas loin de 40 degrés. Bon, Nico dit que j'exagère...  


22 août

Le dimanche à Bamako…
près de battery park


Je n‘ai pas raconté notre samedi de marche dans Manhattan :
On est parti de la pointe sud : Du taureau exactement (Raging Bull), on a fait une super balade dans Battery Parc en longeant l'Hutson. C'était très beau sous un ciel parfaitement bleu : vue sur la statue de la liberté, les voiliers, les buildings d'en face.




reconstruction



C'était calme et agréable sous les arbres. On a fait un tour dans la grande verrière du World Financial Center qui a été construite après l'attentat et qui donne un panorama vitré sur l'énorme chantier béant de Ground Zero. C'est une sorte de galerie commerçante avec des restos et au centre il y a un énorme Hall  avec des palmiers sous la verrière. Ça sert un peu de lieu de commémoration. 



Après on a remonté tous les quartiers jusqu'à Times square : et pas en ligne droite !!! On a visité les recoins ! On s'est aussi arrêté dans les aires de jeux des squares et sur les marchés.
à SohoD'abord Tribeca et ses nouveaux riches bobos qui ont fait des lofts dans des entrepôts,
et surtout Soho, que j'ai trouvé super : plein sohod'artistes qui exposent dans les rues, des super galeries d'art, on en a visité plein : c'est jeune, moderne, plein de génie créatif !

Il y avait plein de monde dans les rues, sur les terrasses. On a fait des photos de la Stroumpfette (qu'on a retrouvée chez Mac Do ! Elle s'est installée ici, elle bosse dans la mode!). On est arrivé au square Washington où il y a une aire de jeu pour les chiens de petite taille ! Le rendez vous des Dog Sitters (on aura tout vu ici !)

la smurfetteAprès on a rejoint la High Line : une ancienne voie de métro aérien désaffectée qui a été transformée en promenade de jardins suspendus : on l'a faite en entier! Il y avait un type qui jouait de la guitare sur un balcon, plus bas que nous : quand il a vu que je le photographiais, il s'est approché pour nous offrir une chanson et un baiser! Les gens sont cools ! video.mov video.mov

Tout au bout de la voie il y avait une fête avec piste de roller et barbecue géant. On a continué jusqu'à Times Square qu'on a enfin vu de nuit par beau temps! C'était extra!
Quand on a raconté notre périple d'hier à notre voisine haïtienne elle a les yeux qui lui sont sortis de la tête !
Hier soir c'était le bordel dans le quartier musique à fond, sirènes... Jeanne nous a dit que ça devait surement être la fête de la musique d'après elle! Je crois que c'était juste un samedi soir à Brooklyn...


Ce matin on s'est levé plus tard que d'habitude. On a décidé d'aller à la messe à Harlem pour écouter Sister Act en live. Mais on n’a pas été assez rapide ! On a mangé chez Jacob ! Le top!!! Buffets débordant de victuailles afro/ cubano/américaine! 5$ la livre: on s'est régalé pour une misère. Rien que mon repas : pavé de saumon dans une sauce épicée, ragout de mouton, poulet mariné, patate confite, salade d'avocat, tranche de choux de Bruxelles cru en marinade, riz cuisiné au curry et autres petit légumes. J'ai aussi mangé une tranche de porc de Paul qui avait eu les yeux plus gros que le ventre ! Bon, au dessert j'ai pris juste : des tranches de pastèque, d'ananas, des fraises, des morceaux de kiwi, du melon et du gello rose fluo ! Et le tout : attablés dans une petite salle rétro sous les portraits de Malcom X, Luther King, et autres Saints de la communauté noire!  Et dans une ambiance de fête géniale grâce à l'orchestre: guitare de folie, clavier batterie et de 2 voix superbes !

Harlem
Après on a marché dans Lenox street pour digérer ! C'était dimanche à Bamako : mariage, jolies tenues du dimanche, femmes sénégalaises en tenues traditionnelles flamboyantes et colorées ! Stands d'artisanat africain avec tee-shirt et badges des leaders noirs.

Musique piratée à la sauvette mais qui envoie bien fort pour attirer le client! et tous les magasins ouverts bien sûr.l'Apollo Theater


On a vu le théâtre Appollo où ont débuté tous les jazzmans noirs célèbres.

C'était encore un autre visage de New York. Pas les mêmes noirs qu'à Brooklyn. C'était plus l'Afrique là.



St John the Divine
Après on a encore marché jusqu'à l'université de Colombia.columbia university Et la cathédrale Saint John the Divine : où il y a deux chapiteaux très étranges dont les bas-reliefs représentent des visions apocalyptiques de New York : on voit les tours jumelles, et des monuments célèbres en plein chaos : Artiste visionnaire du XXième s. ?colonne de l'apocalypse.!



Encore une bonne journée, hélas la dernière, demain on part ! Mardi on sera en France.



On est tous les 4 supers contents de ce séjour où on a profité à fond de tout ! On reviendra ! On rentre, pas très reposés ! mais comblés !                                                                                                                               Magali                                                                                                                                                                            
                                                                                                                                                                                                                     le retour

New York        New York II       Tranches de vie : New York


"Empire State of Mind" de Jay Z. et Alicia Keys, tourné à NY et Brooklyn,
avec des vues des quartiers, des gratte-ciels, de Times square, du Brooklyn bridge, du Raging Bull......

4 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Commentaires (7)

Guil37
  • 1. Guil37 | 03/12/2015

Bonjour,

Voici ma vidéo de mon voyage a Miami et new-york:
https://youtu.be/FbhVV2w1vp0

MC Megras
  • 2. MC Megras | 29/03/2015

Merci pour votre blog, vraiment bien fait: nous partons à NY cet été, et je n'étais pas plus enthousiaste que cela. Vous donnez l'envie, et des idées!!!

Anne
  • 3. Anne | 15/01/2014

Beau récit et quel périple !!!
Nous revenons aussi de New York mais nous avons l'impression d'avoir manqué certains endroits. Nous étions pourtant à Brooklyn
Est ce du à la saison ?
Nous le pensons car nous étions sous la neige sur un séjour de 10 jours avec parfois des températures qui avoisinent les -10°C
nous sortions le midi et revenions vers 19h :glacés et exténués
en même temps, nous n'aurions jamais sortis par un temps pareil en France

Bon enfin nous aurons peut etre une autre occasion de revenir dans cette big city démesurée avec des gens très accueillants
Nous sommes hyper contents de notre séjour : A DECOUVRIR ABSOLUMENT

Alex
  • 4. Alex | 14/07/2013

New York que se soit sous la chaleur d'été, le froid d'hiver, les pluie chaude d'été, les tempêtes de neige etc ... ça reste New York et même sous la pluie je trouve New York magnifique avec les silhouettes des bâtiments sous la brume en plus à New York en été c'est des pluies chaudes et courtes et fortes donc c'est pas embêtant comme le crachin froid et interminable et déprimant de France

colette
  • 5. colette | 26/11/2012

Quel périple et quel récit pétri d'humour !
Bravo. J'attribue également 5 étoiles

dimdamdom59
  • 6. dimdamdom59 (site web) | 23/11/2012

Super!!! Je dis ça car enfin j'en sais plus sur New-York. Mes fils y étaient l'année dernière et en dehors des barres à bière je n'ai pas vu beaucoup de photos lol!! Bon je rigole, car ils m'ont expliqué beaucoup de choses et personnellement ils n'ont pas flashé, trouvant les gens trop speed!!!
Merci pour cette superbe balade, je me suis régalée et surtout merci d'avoir laissé ta pub sur l'annuaire des Nuls, il y au ra eu au moins une personne pour venir découvrir ce fabuleux décor!!!
Toujours au plaisir de te lire que ce soit ici ou ailleurs.
Amitiés.
Domi.

Isabelle
  • 7. Isabelle | 09/11/2012

Beau récit très bien fait : photos, vidéos, beaucoup d'humour, de spontanéité et d'émotion parfois. Je vous ai suivis de bout en bout : un vrai bon moment - l'épisode du taxi : j'en ri encore - Mille fois bravo: je note 5 étoiles !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau